Classement 1855

Les classements des vins de Bordeaux

Les classements des vins de Bordeaux

Ce classement a été établi à l’occasion de l’exposition universelle de Paris en 1855. Parfois critiqué pour son caractère immuable, il donne cependant une hiérarchie fiable.

Les vins de la rive gauche :

Si une année fut décisive pour la rive gauche de Bordeaux, c’est sans nul doute celle de 1855 qui verra s’établir un classement qui, avec le temps ne changera pas, ou très peu. A l’époque, Napoléon III demanda aux courtiers de la place de Bordeaux d’établir un classement des « vins rouges et blancs du département ». Ce classement fut ajusté en fonction de la réputation des châteaux issus d’une tradition informelle dans le milieu viticole, mais également en fonction du prix des vins alors  commercialisés par les vignobles. Ainsi, naquit un classement pour les rouges de la rive gauche démarquant 61 crus classés en cinq catégories, de même pour les blancs dont 27 furent promus en crus classés suivant 3 catégories : Premier Cru Supérieur pour le Château d’YquemPremiers Crus et Seconds Crus pour les 26 autres.

Résultat de recherche d'images pour "Château d’Yquem"
Château d’Yquem

Les graves :

Berceau du vin et de techniques de cultures vieilles d’un millénaire, les Graves se distinguèrent pour être les « Premiers Grands Vins de Bordeaux » appréciés et dégustés dans les hauts milieux Anglais depuis le Moyen-Age. Non distingués en 1855, à l’exception de Château Haut-Brion, 14 vins de Graves seront classés en 1952 suite à une procédure de deux années entamée auprès de l’Institut National des Appellations d’Origine. Ce classement fut légèrement étendu à 16 Crus en 1959.  Retenons que tous les distingués se situent sur l’AOC Pessac-Léognan.

Les Crus Classés :

Dans la même décennie, en 1954, le syndicat des Vins de Saint Emilion décida de distinguer des Premiers Grands Crus Classés A, B ainsi que des Grands Crus Classés. Cependant, ce classement sera révisable tous les 10 ans. Assurant ainsi d’exiger le meilleur des vignerons afin de pouvoir garder leur distinction, ce classement fut révisé en 2012. 18 Premiers Grands Crus Classés furent démarqués ainsi que 64 Grands Crus.

Cru Bourgeois :

La mention Cru Bourgeois remonte au Moyen-Age et fut portée en premier par les Bourgeois de Bordeaux propriétaires des meilleures terres de la région. La Révolution Française cependant bouleversa cet ordre établi, mais une certaine continuité dans cette distinction resta. On remarque en 1855 une volonté de classé ceux-ci en « Bourgeois Supérieurs », « Bons Bourgeois » et « Bourgeois Ordinaires » afin de les distinguer des Crus artisans ou paysans. Après de nombreuses péripéties remettant en cause cette distinction, cette grande famille de Crus du Médoc (247 châteaux) pérennisera. Une liste est ainsi publiée tous les ans en septembre depuis 2010. Les critères qualités sont exigeants afin de pouvoir porter cette qualification, assurant ainsi de très bons vins aux consommateurs.

Résultat de recherche d'images pour "les crus bourgeois"

Laisser un commentaire