principaux cépages en france

Principaux cépages en France

Le cépage :

Le cépage est le mot utilisé pour définir les différentes variétés de vignes utilisées pour faire du vin. Il existe rien que en France, plus d’une centaine de  cépages différents. Chaque cépage possède ses caractéristiques propres, que ce soit en terme d’aspect, de goût etc.. Mais également en terme de croissance de la vigne, et les modalités de maturation du raisin.

Le cépage est un élément très important pour les futurs caractéristiques du vin. C’est notamment lui qui va déterminer son goût, sa teneur en acidité, en tanins et en alcool. Il va aussi déterminer son aspect et ses arômes.

Netvin vous présente les principaux cépage que l’on retrouve en France

Les cépages rouges de Bordeaux :

Le Cabernet Sauvignon : cépage noir le plus connu au monde, il s’est implanté il y a quelques siècles d’une merveilleuse façon dans le bordelais, donnant à cette région son essor et sa renommée mondiale. Ce cépage donne à Bordeaux, des vins d’une intensité remarquable, accompagnée souvent de beaucoup de tanins et d’un niveau élevé d’acidité.

Les arômes typiques de ce grand cépage sont les fruits noirs, (cassis, griotte, cerise noire), mais aussi végétales avec poivron vert, menthe, cèdre.

On remarque les années trop fraîches par une astringence et un corps trop dur, ainsi que des saveurs herbacées. Il en fait un cépage apprécié pour élaborer des vins de grande garde. S’associant en outre très bien avec le Merlot et le Cabernet Franc, voire le Petit Verdot en qualité plus simple, il engendrera des vins de renommée mondiale, et ce depuis des siècles déjà. Notons que son implantation s’est faite principalement sur la rive gauche de Bordeaux, notamment dans les appellations de Saint EstèpheSaint JulienMargaux ou encore Pauillac pour ne citer que les plus prestigieuses.

Le Merlot : c’est également un cépage noir donnant moins de saveurs, moins de tanins et un niveau d’acidité moins élevé que le Cabernet Sauvignon. Cependant il augmente le corps et le volume d’alcool des vins. La palette de fruits qu’il apporte est large : mûre, prune noir, cerise noire, parfois également des arômes de cakes et de chocolat. Lors de son vieillissement en fût, il imprimera des notes boisées voir épicées qui lui donneront encore plus d’attractivité. Il constitue l’encépagement principal de la rive droite de Bordeaux, notamment sur les appellations de Saint Emilion et Pomerol.

Le Cabernet Franc : cépage noir, il est moins tannique que le Cabernet Sauvignon et apporte finesse, élégance et délicatesse. Il enrichit également le nez d’arômes de framboise et de violette, de cassis également. Il rentre en composition majeure dans le superbe vin de Cheval Blanc, Premier grand Cru Classé A de Saint Emilion

Le Malbec : cépage noir, il est principalement utilisé dans la région de Cahors, et seulement en petite quantité d’apport dans le bordelais.  Il donne beaucoup de profondeur à la couleur, apporte de l’astringence et donne des vins de bonnes gardes grâce à ses tanins imposants.

Le Petit Verdot : cépage noir, plutôt rare dans son implantation Bordelaise, voir même parcellaire, il entre dans la composition de grands vins en petite quantité (de l’ordre de 1 à 5%). Il apporte quelques couleurs et des arômes de fruits. Une touche également de vivacité.

Le carménère : c’est un cépage noir se raréfiant dans la région bordelaise, mais qui apporte longueur et profondeur sans augmenter d’autant la fermeté des tanins ou l’astringence.

Résultat de recherche d'images pour "merlot"

Les Cépages blancs :

Le Sauvignon Blanc : cépage blanc, on le caractérise souvent par « vif, frais, rafraîchissant et surtout non boisé », contrastant ainsi avec le chardonnay. Il présente souvent des arômes végétaux, ou de fruits verts : poivron vert, asperge, concombre… Il donne, dans une majorité de cas, un vin sec, possède une acidité moyenne à élevée et bien souvent plus agréable à déguster frais plutôt qu’à laisser vieillir en cave ou il risque de perdre ses attraits.

Le Sémillion : cépage blanc, il donne un vin plutôt rond voir parfois « gras ». L’agréable bouquet floral voir miellé lui rend sa distinction en dégustation. Il entre pour la plupart du temps dans la composition de vins liquoreux, mais parfois également de vins secs. Ainsi, les appellations Sauternes ou Barsac engendrent leurs grands vins à partir de ces deux cépages blancs de notre région.

La muscadelle : cépage blanc rentrant dans l’élaboration des vins liquoreux de Bordeaux, il apporte un agréable parfum, quoique un peu volatile, de muscaté.

Résultat de recherche d'images pour "Cépages blancs"

Les cépages de Bourgogne :

Chardonnay : Ce grand cépage s’épanouie dans cette magnifique région de Bourgogne. C’est sans nul doute sur la Côte d’Or qu’il va trouver une amplitude d’arômes magnifiant autant le nez que le palais. Ainsi, vous pourrez retrouver dans ce cépage des arômes de fleurs, d’agrumes, de fruits exotiques et secs. Inhérent à sa vinification, des notes boisées comme celles du pain grillé, de vanille et noix de coco vont venir sublimer ces vins.

Pinot noir : cépage noir, il donne généralement des vins plutôt légers et fruités. En Bourgogne, où il trouve son expression la plus achevée, il produira une palette de fruits allant de la fraise à la cerise, voir framboise. Des tanins légers soutiendront ces vins meilleurs à boire jeunes pour les plus simples, mais fameux à attendre lorsqu’ils ont passé une décennie pour les plus grands comme les Chambertin par exemple. Des nuances végétales et animales accompagneront les plus âgés, arômes de feuilles mouillées, de champignons, de gibiers ou de viandes.

Résultat de recherche d'images pour "pinot noir cépage"

Les cépages de Champagne :

Pinot meunier : c’est le cépage noir qui va évoluer le plus rapidement dans la composition finale, il donnera des arômes généralement de fruits blancs, ainsi que des notes « fraîches ».

Pinot noir : le pinot noir quant à lui va avoir une évolution plus tardive et tendra sur des arômes de fruits rouges. Il va apporter de l’amplitude ainsi que de la longueur au vin.

Chardonnay : C’est lui qui va évoluer le plus lentement. Il va apporter de somptueuses notes de moka, de café, de noisette…

Découvrez aussi nos vins du monde

A savoir que seuls deux facteurs importants entraînent la complexité du vin final, l’assemblage et le vieillissement.  Le vieillissement est notable car, c’est à ce moment-là seulement, que les cépages vont libérer leurs arômes, à des moments différents, et notamment sous l’effet des levures libérant à ce moment les saveurs.

 

 

Laisser un commentaire