LE BEAUJOLAIS NOUVEAU

Le Beaujolais nouveau, une histoire qui perdure

L’histoire d’une réussite

Le Beaujolais nouveau est né dans les années 1900.

En effet, c’est durant la 19ème que quelques débitants présentent le Beaujolais nouveau dès les semaines suivantes aux distributeurs de Pairs et de Lyon.

ob_d642f3_odenas-chateau-de-la-chaize-depart-du-vin-nouveau.jpg

Marquée par l’évolution des règlements, la commercialisation du Beaujolais nouveau a vraiment vu le jour le 13 novembre 1951. En 1951, l’Union viticole du Beaujolais demande la possibilité de vendre ses vins « en primeur » avant la date du 15 décembre. La demande est donc acceptée le 13 novembre 1951, avec malgré tout quelques conditions « dans lesquelles certains vins à appellation contrôlée peuvent être commercialisés dès maintenant sans attendre le déblocage générale du 15 décembre« .

La date officielle du Beaujolais nouveau change chaque année jusqu’en 1967 où la décision est prise de fixer la sortie au 15 novembre affin de permettre aux viticulteurs d’harmoniser leur production. C’est depuis 1985 que la cuvée arrive tous les troisièmes jeudi du mois de novembre.

Le Beaujolais nouveau en détail

Le Beaujolais nouveau a un cahier des charges bien précis.

Il doit bien évidemment être produit dans l’aire d’appellation des Beaujolais et Beaujolais Villages qui se situe dans le Nord du Rhône et le Sud de la Saône-et-Loire.

27903-650x330-650-beaujolais-vignes.jpg

Il faut aussi que la macération des grappes, entières c’est-à-dire récoltées à la main, soit effectuée par la méthode « carbonique. La méthode carbonique signifie que que la macération doit être faite en quatre jours, ce qui procure au vin des arômes de fruits frais et une faible présence de tanin.

Le cépage utilisé est très essentielle, il est composé à 100% de gamay noir, mais la législation autorise 15% de cépages accessoires (par exemple, le chardonnay, le pinot noir et gris…)

Les récoltes ont lieu, selon les années, entre le 25 Août et le 1er Octobre. Entre la récolte et la fabrication du vin, il se passe généralement 15 à 20 jours pour le Beaujolais.

Il faut aussi dire que le Beaujolais n’est pas un vin de garde, il se conserve grand maximum 6 mois. Il vaut mieux le boire très rapidement.

Quel goût ça a le Beaujolais Nouveau ?

Goût de banane, vin pas bon, chaque année la même rengaine. Le Beaujolais ne fait pas vraiment l’unanimité dans notre beau pays.D’une belle couleur rouge, assez limpide, le Beaujolais se distingue par des arômes dits « amyliques ». Les levures utilisées pour renforcer certains de ses arômes ce qui lui donne dans certains cas un goût de banane.

domaine-des-terres-dorees-cuvee-premiere-beaujolais-nouveau-2016.jpg

DOMAINE DES TERRES DORÉES CUVÉE « PREMIÈRE » BEAUJOLAIS NOUVEAU 2016
Beaujolais Nouveau – Bourgogne

A peine filtrée, issue des vignes les plus jeunes du Domaine, c’est une cuvée de «charme», gouleyante à souhait, fruits rouge et noirs mêlé, à savourer sans modération… Incontournable !

Rendez-vous sur netvin.com pour le commander.

1763.jpg

DOMAINE DES TERRES DORÉES « L’ANCIEN » BEAUJOLAIS NOUVEAU 2016

Beaujolais Nouveau – Bourgogne

Cette cuvée emblématique du Domaine, issue de vieilles vignes, est vinifiée à la «bourguignonne». A la fois dense et structurée elle se révèle très gourmande, est un vrai régal… Magistral !

Rendez-vous sur netvin.com pour le commander.

Pour plus d’informations sur les Beaujolais, n’hésitez pas à vous rendez sur notre site netvin.com.

Laisser un commentaire